Cart (empty) 0

 

HYGIENE NATURELLE DES BEBES

ou HNI (hygiène naturelle infantile), ou EC (elimination communication)

 

"L’apprentissage de la propreté" ...

"L'apprentissage de la propreté" est une expression qui revient à dire d'une part que le bébé et ce qu'il fait est sale, et d'autre part que tout cela s'apprend.

Revenons ensemble sur ce que nous avons pu vivre enfant. "Touche pas, c'est sale", "tu vas rester sur le pot tant que tu n'as pas fait pipi", "c'est l'heure de faire pipi, allez, j'attends"... Nous avons été peu nombreux à bénéficier d'un accompagnement respectueux de notre rythme. Ceci prend principalement racine dans l'histoire du respect de l'enfant en tant qu'être humain, mais c'est un autre sujet...

Et si, au moment où nous-même, par automatisme certainement, allons dire ce genre de phrase, nous décidions de la mettre en suspension pour observer ce qui se passe réellement dans le présent avec enfant ? Laissons notre passé de côté. Est-ce véritablement sale ce que bébé fait ? Généralement, bébé découvre son corps, s'interroge sur le petit jet qui sort, etc. D'ailleurs, les bambins qui passent au "grand toilettes" apprécient les toilettes sèches car ce qui sort d'eux ne disparaît pas ! C'est une logique plus proche de ce qui devrait être dans la nature disons ! Revenons aussi sur l'idée que l'urine est sale puisqu'elle est en fait stérile quand elle sort du corps, certains même pratique l'urinothérapie.

Et puis il y a l'apprentissage. Avec l'hygiène naturelle infantile, nous nous rendons compte qu'un bébé n'a nul besoin d'adulte pour lui apprendre ce genre de chose, il est parfaitement compétent de lui-même. Nous pouvons être parent facilitateur, mais pour le reste, il est très capable. Alors même si les muscles qui entrent en scène lors de l'apprentissage de la propreté ne sont pas les mêmes que lorsque nous pratiquons l'hygiène naturelle infantile, peut-être pouvons-nous préférer laisser bébé prendre son temps, faire à son rythme, sans vouloir à tout prix le forcer à apprendre à un moment qui n'est pas le sien.

Alors si nous remplacions cette expression par "aller vers la continence" par exemple ?... J'accompagne mon enfant vers la continence...

autresarticles.jpg
 
enfant.jpg