Panier (vide) 0

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Masque barrière de protection lavable en tissu (pas bio)

c
5,20 € TTC


Masque lavable fabriqué artisanalement en France.

En coton, à poche avec filtre en polaire certifié Oeko-Tex S100 inclus, avec pince-nez, élastiques larges derrière la tête pour une bonne tenue et un grand confort.

Tailles : S (enfant), M (ado), L (adulte). Modèles identiques, seule la taille change.

A laver à réception et après chaque utilisation à 60 degrés.

Important : Nous ne bénéficions d’aucune certification officielle.

Taille
Couleur
En stock
Garanties sécurité
Politique de livraison
Politique retours

Du fait des pénuries constatées dans l’approvisionnement des masques jetables et en raison des besoins conséquents en masques dont nous allons tous avoir besoin dans les prochains mois, nous avons décidé de vous proposer une version lavable.

Pour le réaliser, nous sommes partis du tutoriel de l’AFNOR et avons créé une version plus confortable et modulable.

Il s’agit ici donc d’un “masque barrière” destiné à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation physique. Il est destiné au public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. Le masque barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale visant à lutter contre les infections virales. Ce dispositif n’est pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients. Les masques filtrants de type FFP2 et les masques à usage médical (ou chirurgicaux) ont vocation à être utilisés et réservés au personnel de santé.

De quoi est composé ce masque lavable ?
Tissus neufs. Coton en double épaisseur. Une poche vous permet de glisser un filtre non-tissé (sopalin, mouchoir) et d'augmenter la protection selon votre volonté.
Un filtre d'1 épaisseur de polaire certifié Oeko-Tex Standard 100 vient avec le masque. Le filtre est à insérer dans la poche du masque. J'ai conçu ce filtre amovible, de façon à accélérer le séchage du masque. Cela vous permet aussi d'adapter le degré de filtration à la respirabilité souhaitée.
Les élastiques sont également certifiés Oeko-Tex S100.
Les élastiques sont larges pour plus de confort : ils restent en place, plaquent le masque sur le visage sans exercer de pression. Ainsi pas besoin de se toucher le visage pour le replacer.
Le pince-nez en métal évite la buée sur les lunettes et vous permet de conserver une bonne vision.
Fabrication artisanale française.
Tailles : S (enfant), M (ado), L (adulte). Modèles identiques, seule la taille change.

Comment le laver ?
Vous devez le laver à réception et après chaque utilisation à 60 degrés, ou à 40 degrés en programme long (1 heure et demi).

Combien de fois puis je le laver ?
J'ai pu laver avec ma machine 20 fois sans constater d'usure particulière. Comme les machines sont toutes différentes, et que je n'ai pas d'homologation, je ne peux pas m’engager à vous donner un chiffre précis. Si vous constatez des traces d’usures des différents tissus, il convient de ne plus utiliser ce masque.

Les recommandations officielles de manipulation des masques :

  • Avant de mettre un masque, se laver les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydro-alcoolique.
  • appliquer le masque de façon à recouvrir le nez et la bouche et veiller à l’ajuster au mieux sur son visage ; vérifier l’absence de jet d’air dans les yeux lors d’une expiration forte
  • éviter de le toucher et de le déplacer
  • si vous avez besoin de boire ou de manger, changez de masque
  • lorsqu’il s’humidifie, le remplacer par un nouveau masque.

Pour retirer le masque :

  • L’enlever par derrière (ne pas toucher le devant du masque)
  • se laver les mains avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydro-alcoolique.

Le temps de port du masque est limité à 4 heures.

Pour être efficace, un masque doit couvrir intégralement la bouche, le menton et le nez. Il ne doit pas être porté plus de trois/quatre heures, au risque de devenir trop humide et inefficace et doit tenir en place et être manipulé le moins possible. Il faut donc éviter à tout prix de le toucher, au risque de le contaminer ou de déposer des postillons infectieux sur nos mains, qui souilleront ensuite d’autres surfaces.
Pas question donc de le soulever ou de le placer autour de son cou pour fumer, téléphoner ou se gratter le nez.
Veillez à vous laver les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique (en frottant pendant 30 secondes) avant et après l’avoir porté.
Manipulez uniquement les élastiques latéraux
et ne touchez pas le devant du masque au moment de le porter ou de le retirer. Si le masque est endommagé (déformation, usure) jetez-le. Autrement, il faut systématiquement passer par la case machine.
Il est possible de stocker les masques dans une boîte hermétique ou un sac en plastique refermable afin de regrouper les lavages.
Ce masque contient le pince nez métallique et ne passe donc pas au micro-onde. Placer le masque au congélateur n'est pas efficace pour tuer le virus.
Désinfecter son masque avec de l’alcool ou de la Javel endommagerait les fibres du tissu et dégraderait ses capacités de filtration. Sans compter que les vapeurs de Javel, même après plusieurs rinçages, persistent et risquent d’irriter la peau, mais aussi les voies respiratoires.
Privilégiez le lavage en machine à 60 °C pendant au moins 30 minutes.
Il est possible d’utiliser un fer à repasser ou à vapeur pour entretenir ou retirer d'éventuels plis après lavage, indique l’Afnor. Attention toutefois à ne pas endommager le masque, notamment les brides élastiques qui pourraient fondre sous le fer. Quoiqu’il en soit, cette opération ne se substitue pas au lavage en machine, nécessaire après chaque utilisation.

Références spécifiques